AMSTERDAM

Le 3 octobre dernier, des réfugiés occupent un immeuble du centre d’Amsterdam pour rendre leur lutte visible. La ville d’Amsterdam soutien cet “initiative d’accueil temporaire” dans l’attente que des solutions pérennes soient trouvées.

October 3, refugees occupy a building in the center of Amsterdam to make visible their struggle. The city of Amsterdam support this initiative of “Temporary Home waiting for sustainable solutions.

Plus d’information / more information :

http://wijzijnhier.org/

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE WIJ ZIJN HIER (Nous Sommes Ici) COMMUNIQUÉ DE PRESSE WIJ ZIJN HIER (Nous Sommes Ici) 03.10.2013

RÉFUGIÉS S’INSTALLENT DANS UN IMMEUBLE DE BUREAUX – LA VILLE D’AMSTERDAM
APPORTE SON SOUTIEN

Hier après-midi, un groupe de sympathisants des réfugiés a occupé un
immeuble de bureaux au Weteringschans 109 à Amsterdam / Pays Bas. Ils
ont invité les réfugiés à s’y  installer et l’utiliser comme accueil
d’urgence afin qu’ils puissent poursuivre leur action pour une politique
d’asile humaine.

Au cours de la réunion du conseil municipal de la ville d’Amsterdam une
grande majorité (GroenLinks, SP, D66, PvdA) a adopté une motion de
GroenLinks (=Vert/gauche) dans laquelle le maire est invité à plaider
pour une politique de retour humaine chez le secrétaire d’Etat Teeven
responsable pour la politique migratoire. En outre le conseil municipal
demande de réaliser un accueil « avec perspective » pour des
demandeurs d’asile déboutés, afin qu’ils puissent préparer un séjour
légal ou le retour ou la migration vers un autre pays. Jusqu’à il y aura
une solution, la municipalité soutiendra les initiatives privées pour un
accueil temporaire.

Le maire Van der Laan, qui lundi dernier soutenait encore l’« offre » du
secrétaire d’Etat Teeven pour l’accueil dans un centre avec liberté
restreinte, a exprimé lors de la réunion du Conseil qu’il était prêt à
effectuer la motion. Il a expliqué que la municipalité n’est pas
autorisé à fournir un accueil aux sans-paspiers et que des ressources
sont aussi limitées. D’autre part, il est également clair, aussi grâce
au rapport que VWN (Conseil national des réfugié) a publié à leur sujet,
que les réfugiés qui protestent sont des victimes visibles d’une
politique d’immigration non cohérente, mais que cependant, il y a
beaucoup d’autres réfugiés dans la ville qui ont besoin d’aide. Par
conséquent, le maire plaide dans une lettre au secrétaire d’Etat pour un
accueil ouvert dans la région Amsterdam – La Haye – Rotterdam. Il a cité
le rapport du VWN que les réfugiés doivent se sentir fort et confiant
pour être capable de s’occuper de leur retour. Cela n’est pas possible
en tant que vivant dans la rue.
Pour attraper l’écart qui existe entre la politique d’asile actuelle et
une situation plus souhaitable, la municipalité continuera à fournir son
soutient aux initiatives privées pour des accueils temporaires, comme
elle l’a fait jusqu’à présent envers les situations squat comme la
Vluchtkerk (mars 2011-juin 2013) et le Vluchtflat (juin 2013-octobre 2013).

Vers 18h un grand groupe de sympathisants s’est rassemblé devant
l’immeuble de bureaux au Weteringschans et le bâtiment a été squatté.
Les réfugiés du Vluchtflat sont arrivés dans deux bus et sont entrés
dans leur nouvelle maison sous les acclamations et les applaudissements.
La police, qui étaient rapidement sur ​​place, a regardé du l’autre côté
de la rue, et est repartie après un certain temps. Le bâtiment est vide
depuis plus d’un an et appartient à un entreprise d’investissement
allemande. Le bâtiment a cinq étages, est complètement vide et se trouve
en excellent état.Les négociations seront ouvertes avec le propriétaire
pour obtenir l’autorisation pour un séjour temporaire pour les réfugiés.
Nous espérons que l’engagement de la municipalité va aider à obtenir
cette autorisation.

Les réfugiés, fatigués de leur tour de ville de ces derniers jours, sont
très reconnaissants envers les sympathisants pour leur aide. C’est la
troisième fois qu’ils les ont aidé. Ils remercient également tous ceux
qui les ont soutenu et sont heureux que la ville d’Amsterdam embrasse à
nouveau ses réfugiés. Ils continuent leur action pour une politique
d’asile humaine et juste, et demande à chacun de continuer à les
soutenir, venir les aider, faire une donation ou à exprimer sa sympathie.

Les donations sont les bienvenues au compte de “Stichting XminY” IBAN:
NL39 INGB 0000 6090 60 / Swift/BIC: INGBNL2A en indiquant « Wij zijn hier ».

Pour plus d’informations :

wijzijnhierNL@gmail.com
http://www.wijzijnhier.org
Facebook: Wij zijn hier.
Twitter @wijzijnhierNL.2013

We are WE ARE HERE, a group of refugees without papers, that want to make our problem visible. We moved from the tent camp at Notweg to the Vluchtkerk, than to the Vluchtflat in Slotervaart. Since the 3rd of October we are at the #Vluchtkantoor, in the heart of Amsterdam.

Weteringschans 109
1017 SB Amsterdam
near Leidseplein

 

https://i1.wp.com/wijzijnhier.org/wp-content/uploads/2013/06/Foto-Hans.jpg

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s